Un équilibre nutritionnel naturel

Par sa composition et ses propriétés physico-chimiques, l’huile d’olive vierge extra se révèle un aliment particulièrement intéressant sur le plan nutritionnel.

bonasavoir-2Composition :
Lipides 99%, dont :
acides gras mono-insaturés : 55-80%
acides gras saturés : 8-25%
acides gras poly-insaturés : 4-22%
Vitamine E : 150 mg/kg
Polyphénols : 2,5 mg/kg
β-carotène : 0,5-10 mg/kg

Constituants majeurs et mineurs
Issue de la simple pression des olives, véritable jus de fruits, l’huile d’olive vierge est majoritairement composée d’un acide gras mono-insaturé, l’acide oléique, qui représente 65 à 80% des acides gras de l’huile d’olive. C’est l’une des matières grasses la plus riche en acides gras mono-insaturés.
L’huile d’olive vierge contient également d’autres composants, présents en faible quantité mais dont le rôle est très important, en particulier la vitamine E et les polyphénols. Les polyphénols sont des substances rares que l’on trouve essentiellement dans les légumes verts et les fruits et qui ont une action anti-oxydante.

L’huile d’olive vierge et les maladies cardiovasculaires
De par sa composition riche en acides gras mono-insaturés et en composés mineurs, dont certains antioxydants (vitamine E, polyphénols…), l’huile d’olive, consommée en substitution de matières grasses d’origine animale riches en acides gras saturés, permet de réduire les apports en acides gras saturés et contribueraient à diminuer le risque de maladies cardio-vasculaires.
L’acide oléique (acide gras mono-insaturé) contribuerait à diminuer le “mauvais” cholestérol LDL tout en augmentant le “bon” cholestérol HDL. Les antioxydants de l’huile d’olive viennent encore renforcer la résistance des HDL à l’oxydation et contribueraient ainsi à réduire encore le risque de maladies cardiovasculaires.

notreconseilLe régime méditerranéen
L’huile d’olive vierge extra doit être consommée dans le cadre d’un régime alimentaire sain et équilibré, tel que le régime de type méditerranéen. Réputé pour ses vertus nutritionnelles, il repose sur la consommation journalière de fruits et légumes frais et secs additionnés de plantes aromatiques et de condiments, de pain et de céréales, d’olives, de produits laitiers, d’huile d’olive vierge et de vin en quantités modérées.

Source : Association Française Interprofessionnelle de l’Olive (Afidol) – http://www.afidol.org